événements


Evenements


Des rendez-vous entre professionnalisme et convivialité pour partager la chanson chorale tout au long de l’année, à 60 ou à 1000, à Troyes, à Sète ou ailleurs.


Voir les événements

Partitions


Editions


Un catalogue exclusif sans cesse renouvelé de plus de 700 chansons harmonisées pour chœurs et groupes vocaux.



Voir le catalogue

Formations


Formations


Des ateliers adaptés aux besoins de ceux qui pratiquent la chanson chorale et qui désirent se perfectionner et développer leurs talents.



Voir les formations

Le Projet


Chanson Contemporaine donne un sens à l’expression “chanson chorale” : un projet centré autour de la culture de la chanson pour le monde choral et des passerelles entre les mondes professionnel et amateur.




Le projet

Golfe en Chœur a 15 ans et « Tout va bien » à Baden

Autour de la poésie drôle et généreuse de Lili Cros et Thierry Chazelle, Golfe en Choeur aura vécu de magnifiques émotions, les 21 et 22 avril à Baden, pour ses 15 ans de week-ends chantants.

On aurait pu opter pour la plage mais il y avait mieux à faire, les 21 et 22 avril à Baden, dans le Morbihan : le 15e week-end chantant de Golfe en Choeur offrait une affiche inédite. « Nous avons eu l’opportunité de fêter nos 15 ans autour de l’univers de Lili Cros et Thierry Chazelle » raconte Géraldine Cottard, coordinatrice des festivités. « Ils ont tout de suite été emballés par cette expérience ».

 

Voir l'album photo

 

Un long article dans « Hexagone », revue spécialisée chanson, des centaines de dates dans leur tournée, un Olympia prévu en mai 2019 : ce duo attachant, formé en 2008, plaît de plus en plus, grâce à ses chansons drôles et tendres. 

5D 75963 WECC BADEN 2018 04 2122 atelier Stephane SYNODINOS 2400fc

Un succès garanti pour le week-end chantant, qui a vite fait le plein, avec 230 inscrits, dont 24 % de nouveaux, servis par une organisation bien rôdée. « C’est toujours très agréable à Baden » confie Odile, une habituée. « Un accueil extra, des chefs de grande qualité, et en plus la chance de côtoyer deux artistes : c’est du bonheur ! » 

Côté chefs, avec Guillaume Le Ray et Julie Rousseau aux manettes et Caroline Sence au piano, une direction énergique et bienveillante, épicée d’humour, reste le meilleur outil pour l’apprentissage. « Tu vas rire », titre d’Albin de la Simone, harmonisé par Martin Le Ray, ouvrait le programme de l’atelier choral. Le texte, d’un humour parfois grinçant, évoque la bonne conscience d’un homme minimisant sa double vie amoureuse. Harmonies superbes mais rythme piégeux : « Vous me le faites à la Yvette Horner et moi je veux du Tina Turner » tonne Guillaume, à la direction.

 

"Le Havre sur le port", titre de Lili Cros et Thierry Chazelle, harmonisé et dirigé par Guillaume Le Ray, est un hommage à la ville natale et aux grands-parents de Thierry, au rude travail des dockers. Une poésie puissante s’en dégage. Altis et ténors reproduisent le son du violoncelle. Les vibrations vous prennent aux tripes et le final est éblouissant. Pour que naisse l’émotion, Guillaume a son théorème mathématique : « Plus d’énergie et moins de volume, multiplié par l’articulation au carré.. »

 

5D 75173 WECC BADEN 2018 04 2122 atelier Stephane SYNODINOS 2400fc

"Tout va bien", composé par le duo d’artistes et harmonisé par Martin Le Ray, c’est un peu le leit-motiv du week-end : l’esprit positif des auteurs qui ont galéré avant de percer, sans jamais perdre espoir, ou le chemin complice qui unit deux êtres, confiants en dépit des obstacles. Julie Rousseau, à la direction, a insisté sur la précision rythmique, la percussion et le regard : « Il faut mettre du bonheur, des étoiles dans les yeux. On regarde vers demain. »

"Les narcos", chanson bourrée d’humour sur la narcolepsie, interprétée avec les artistes, concluait le répertoire. En concert le samedi soir, Lili et Thierry ont séduit par leurs textes finement ciselés (sur la vie, l’amour, les souvenirs, la jalousie...) et leur musique inventive. Le lendemain, ils ont passé la journée avec l’atelier choral, émus et heureux d’entendre leurs compositions à 230 voix. Un rendez-vous qui les aura emmenés bien plus loin qu’ils ne l’imaginaient...

Ce qu'ils en ont pensé 

 

5D 75332 WECC BADEN 2018 04 21 Lili CROS Thierry CHAZELLE La Lucarne ARRADON Stephane SYNODINOS 2400fc

Lili Cros : « Pour moi qui ai fait 12 ans de choeur classique, le chant choral est important. Voir nos chansons reprises par un choeur était très émouvant. J’étais aux larmes. Le choeur, ça relie tout le monde, ça amplifie... Je suis très heureuse d’être là. Les choristes ont pu rencontrer notre univers. Je suis encore sous l’émotion de ce moment partagé, vraiment ravie. »

Thierry Chazelle : « Moi aussi j’ai versé ma petite larme. C’est quelque chose d’énorme. J’ai eu l’impression d’entendre la voix d’un peuple sur "Le Havre sur le port". J’ai écrit cette chanson pour le peuple ouvrier du Havre. Avec le choeur, c’est comme si chaque personne prenait corps. C’est très touchant. Dans "Tout va bien", on voit le côté positif, cela nous fait du bien à nous aussi. Ce n’est pas la vie qui est dure mais le monde. Cette chanson rappelle que la vie peut s’immiscer entre deux dalles de béton. C’est cette force qu’il faut célébrer. »

 Julie : "Tout va bien", c’est un peu leur hymne. La chanson dit que le but, c’est le chemin, le moment présent, quel que soit ce qu’on a traversé. Ce titre que j’ai dirigé, je l’ai préparé avec les artistes, qui sont friands d’expériences collectives amateurs comme celle-ci. Tout ce qui peut enrichir cette expérience est bienvenu pour eux. »

 Guillaume : « Leur répertoire m’a beaucoup plu. Il a une vraie identité musicale. Dans "Le Havre sur le port", Thierry raconte ce qu’il a vécu enfant, quand il voyait les bateaux grandir en se construisant. Tous deux sont des personnes très simples. Ce qu’ils disent est beau, doux et poétique. Le titre d’Albin de la Simone, ce sont eux qui l’on choisit. C’est un titre irrévérencieux, distancié, léger et plein d’humour. »

 Caroline : « Je suis ravie d’avoir pu rencontrer Lili et Thierry, présents avec nous durant toute la journée du dimanche. Ce week-end a été fort émouvant, un grand moment de joie partagée. »

 

 Reportage : Jean-François VAIZAND

 

 


Je n'ai pas encore de compte, s'enregistrer

Se connecter à mon compte