événements


Evenements


Des rendez-vous entre professionnalisme et convivialité pour partager la chanson chorale tout au long de l’année, à 60 ou à 1000, à Troyes, à Sète ou ailleurs.


Voir les événements

Partitions


Editions


Un catalogue exclusif sans cesse renouvelé de plus de 700 chansons harmonisées pour chœurs et groupes vocaux.



Voir le catalogue

Formations


Formations


Des ateliers adaptés aux besoins de ceux qui pratiquent la chanson chorale et qui désirent se perfectionner et développer leurs talents.



Voir les formations

Le Projet


Chanson Contemporaine donne un sens à l’expression “chanson chorale” : un projet centré autour de la culture de la chanson pour le monde choral et des passerelles entre les mondes professionnel et amateur.




Le projet

Révolution polyphonique au Royal à Metz les 19 et 20 mai !

 
Week endChantantMetz1920mai2018 56Ce Week-End Chantant, l’équipe de Chœur en Liberté le voulait à l’image des valeurs de « Libertés Chéries », l’association dont il est issu : citoyenneté, partage, liberté d’expression, éco-responsabilité. Sur le papier, ça fait beaucoup de mots. L’équipe d’organisation a fait ce qu’il fallait pour que ces mots deviennent des paroles (de chanson) et des actes simples. Repas participatif et déjeuner végétarien, vaisselle jetables, gobelets recyclables, partage des taches simples : ensemble, non seulement on va plus loin, mais on y va aussi plus vite. Et c’est la place laissée au chanter ensemble qui y a gagné.

 

Voir l'album photo

 

 Week endChantantMetz1920mai2018 48Chanter ensemble, d’abord grâce à F.O.R.T., chanson de la famille Chedid. Brice Baillon parle en exergue de son harmonisation d’un « hymne (au) respect de l’individu dans le collectif. » Un joli résumé pour ce titre monté sous la direction de Blandine Deforge, accompagné par Benjamin Riez à la guitare. Là aussi, nouveauté notable que cette guitare pour soutenir un chœur transporté par l’énergie tellurique et radieuse de Blandine Deforge. Cette énergie, le chœur l’a conservée jusqu’au bout pour la diffuser à la salle lors d’une aubade mémorable sur laquelle nous reviendrons. Ensuite avec Habillez-moi, chanson d’Anne Sylvestre proposée par Stéphanie Stozicky et harmonisée par Martin Le Ray, supplique au partage que les choristes se sont offerts les uns aux autres. Mis sur le bon chemin par Stéphanie Stozicky, les chanteurs ont suivi leur route en se tenant par les yeux pour ne pas se perdre. Enfin, Qu’allons-nous leur laisser de Jean-Louis Aubert nous aura rappelé avec force les responsabilités que nous avons vis-à-vis de nos descendants et de la planète qui nous accueille. Sous la direction souriante et efficace de Benjamin Riez, c’est la colère et la révolte qui ont sonné dans les cent bouches des choristes. Une sorte d’écho au tube « Temps à nouveau » du même chanteur qui nous exhortait déjà à changer les choses.


Week endChantantMetz1920mai2018 37Conviés samedi soir au concert de « Parité Mon Q, l’élégance vocale », les choristes et le nombreux public a pu goûter la gaudriole classe défendue par ce septuor a cappella. Un spectacle hilarant et libérateur où le gros mot trouve une grâce inattendue, serti dans un écrin polyphonique. Un vrai bonheur pour clore cette première journée.
 

En savoir plus sur Partité mon Q

 

Si le répertoire était cohérent, l’équipe l’était tout autant : tour à tour chefs et accompagnateurs, c’est main dans la main que Benjamin, Blandine et Stéphanie ont mené ce week-end et proposé une aubade originale. Sur le modèle « d’En Aparté » importé de leurs contrées nordiques d’origine, ils ont proposé au public de monter un titre en polyphonie en quelques minutes pour clore ce week-end. Un refrain par-ci, un couplet par-là, entre la restitution des titres travaillés par les choristes, et c’est toute une salle qui chante Rallumeurs d’étoiles « » d’HK. Dans les yeux brillants d’émotion (de Rachel Brutowski, fondatrice de Chœur en Liberté) et de toutes les personnes présentes, on lisait la conscience d’un souvenir partagé à chérir. Un souvenir vibrant et joyeux de chansons et de joie.

 

Reportage : Pierre Marescaux


Je n'ai pas encore de compte, s'enregistrer

Se connecter à mon compte