Rechercher

Tombé pour elle

2,35 € l'unité Out of stock

Le produit sera en vente à partir du 2030-01-01

Informations

P. Obispo
Obispo P.
Obispo P.
4 voix mixtes
2
2016
Brice Baillon

Description

Quoi qu'il entreprenne, Pascal Obispo semble abonné au succès. Partie prenante du show-biz français, solidaire de grandes causes comme les Restos du Cœur voire initiateur de projets pour la lutte contre le sida, créateur de spectacles musicaux, l'homme au crâne rasé a vendu des millions d'albums depuis le début des années 90, et certaines de ses chansons ont atteint le cercle très prisé des incontournables de la chanson française. Et pourtant, les débuts de carrière sont houleux : en effet, juste après son premier succès médiatique Plus que tout au monde sorti en 1992, l'artiste subit un échec à la sortie de quatre singles consécutifs. C'est Tombé pour elle qui fera à nouveau un carton ! Quand Obispo présente la première version de la chanson à sa maison de disques, celle-ci s'appelle J'ai vu Jérusalem, et évoque la ville sainte avec admiration et naïveté. Mais après réflexion et échanges avec son équipe, il ne sent pas capable de défendre correctement ce sujet lourd, et il décide alors d'écrire sur un endroit qu'il connaît bien, L'île aux oiseaux, étant lui-même originaire de la région bordelaise. Le texte s'écrit donc, "comme s'il était commandé par le syndicat d'initiative du bassin d'Arcachon" ! L'harmonisation est un clin d'œil au Great Pretender des Platters (1955), rendant hommage à la musique noire américaine des années 50-60.


Commentaires techniques

Comme le précise le texte de présentation présent sur la partition, cette harmonisation, écrite dans le cadre du Grand choral des Nuits de Champagne 2016 consacrées à Pascal Obispo, est influencée par The Great Pretender des Platters : le choix opéré se situe dans la mesure (ternaire au lieu de binaire), une nouvelle mise en place rythmique de la mélodie, et surtout l’abandon assumé du gimmick reconnaissable (le fameux "tou dou tou tou"). Les couplets sont harmonisés de façon identique, tandis que le refrain principal évolue vers une version polyrythmique assez jouissive. Ici, on se rapproche donc de l’esprit sixties, où les voix d’accompagnements devront se mettre au service de la voix lead (assumée par le pupitre de sopranes de A à Z).

Acheter auprès de la Boîte à chansons
Rechercher
Auteur




























































































































































































































































































































































































Compositeur











































































































































































































































































































































































































































































































































































































Interprète




























































































































































































































































































































































































































































































































Version









Harmonisateur













































Barème de difficulté



Parution de la partition:
Je n'ai pas encore de compte, s'enregistrer

Se connecter à mon compte